Julien Binz retrouve son étoile (article DNA)


Julien Binz retrouve son étoile (article DNA)

Le restaurant de Julien Binz, à Ammerschwihr, a obtenu hier sa première étoile.

Il aura suffi d’un an à Julien Binz pour imposer son restaurant sur la scène gastronomique alsacienne. L’établissement qu’il a ouvert en décembre 2015 à Ammerschwihr avec sa compagne Sandrine Kauffer a rejoint hier le cercle très fermé des établissements étoilés.

Ce macaron n’est pas le premier décroché par ce jeune chef de 44 ans qui collectionne les distinctions (il a été nommé par Gault et Millau jeune talent en 2006, trophée de l’espoir en 2013, trophée de l’innovation en 2015, trophée des techniques d’excellence en 2016). En 2012, Julien Binz avait en effet permis au Rendez-vous de Chasse, le restaurant gastronomique du Bristol, à Colmar, de regagner le sien.

Mais l’étoile qu’il vient de se voir décerner, et qui l’a contraint à rentrer en catastrophe de Tel Aviv où il participait avec 21 chefs à So French so Food , une opération de promotion de la gastronomie alsacienne en Israël, a cependant une signification particulière. « Pour celle-ci, l’émotion est bien plus grande car c’est celle de Sandrine et moi. Celle des choix que nous avons faits et qui se sont révélés payants », explique-t-il. « Nous sommes super heureux d’avoir accompli cela. Très fiers aussi du travail que l’équipe » – composée notamment d’anciens du Bristol – « a réalisé avec nous ».

Cette reconnaissance de sa cuisine qui, indique-t-il, « s’inscrit dans la tradition mais dans laquelle je mets une touche plus moderne, plus dans l’air du temps », est aussi le résultat de son parcours qui l’a conduit dans plusieurs grandes maisons alsaciennes.