Julien Binz parraine Robin Dorgler (Miro) pour les Awards TheFork 2022


Julien Binz parraine Robin Dorgler (Miro) pour les Awards TheFork 2022

Julien Binz est le parrain du jeune chef Robin Dorgler, récemment installé dans son restaurant, Miro à Ostwald. 

Les Awards TheFork, c’est quoi ?

Pour soutenir des jeunes restaurateurs-entrepreneurs, qui se sont lancés dans l’aventure entrepreneuriale en pleine crise du COVID, les équipes TheFork ont créés des Awards, décernées grâce aux votes du public !

Pour cette 3e édition, ce sont 76 chefs qui parrainent 75  jeunes chefs, à l’instar de Guy Savoy, Helène Darroze, Emmanuel Renaut, Michel Sarran, Marc Haeberlin, Christian Le Squer, Michel Roth,  Jacques Maximin, Olivier Nasti… (liste complète ici) en bref, de grands noms de la gastronomie française, qui souhaitent mettre en lumière la nouvelle génération !

« J’ai rencontré Robin Dorgler lors du stage pratique Note à Note avec Hervé This », précise Julien Binz à Ammerschwihr. Relire ici

Julien Binz entouré de Chatchai Klanklong et Robin Dorgler ©Nouvelles Gastronomiques

« Sa curiosité intellectuelle, sa personnalité enjouée m’ont donné envie de découvrir son univers culinaire. D’autant qu’il s’est installé dans ma ville natale et qu’il a repris une institution gourmande, où j’allais le dimanche en famille.  Miro à Ostwald est une belle réussite ! Dans ce cadre verdoyant et champêtre, en bord d’eau et lisière de forêt, Miro a un fort potentiel. Sa cuisine et son concept sont dans l’air du temps. Miro incarne cette jeunesse artistique, qui s’exprime en cuisine, en musique et sur tout support comme en témoignent les festivals Miro » conclut le chef.

« J’ai été très ému lorsque le chef Julien Binz est venu me l’annoncer au restaurant », débute le jeune chef Robin Dorgler. « Lorsque l’on commence à faire sa propre cuisine, on ne sait pas vraiment ce qu’elle vaut, jusqu’à ce que l’un de ses pairs vienne vous approuver, qui plus est par un chef étoilé Michelin, surtout lorsque l’on a été biberonné par cette gastronomie » explique-t-il.

De g à D : Marc Haeberlin, Julien Binz et Robin Dorgler aux  Awards The Fork 2022© Nouvelles Gastronomiques

 

À propos de Miro, par Robin Dorgler

Mi-Robin, Mi-Ronan, le restaurant Miro est situé au bord de l’Ill, à Ostwald (67) à quelques minutes de Strasbourg. Ouvert en septembre 2021, 3 amis d’enfance s’associent pour reprendre l’Auberge de la Nachtweid. En véritable lieu de vie, Robin Dorgler, y propose une cuisine inspirée de ses voyages. À ses côtés, dans une ambiance conviviale et chaleureuse, Ronan Eberlin, à la direction de la salle et Charles Huck, à la gestion.

L’histoire de Miro débute avec Robin Dorgler, un cuisinier alsacien (né Sermersheim 67), qui a travaillé 10 ans aux quatre coins du monde. Il apprend les techniques de préparation et de cuisson de la viande en Argentine, du poisson au Japon, à Osaka chez Hiroshi Yamaguchi, ainsi que de la cuisine française au Taillevent à Paris. En 2019, il devient le sous-chef du chef français Jérôme Ferrer, à l’Europea au Québec.

Mais, le Covid s’immisce dans la partie et le rapprochement familiale devient une priorité dans cette situation atypique… « J’ai pris la décision de revenir en France pour me rapprocher d’eux », explique Robin. « Je me sentais prêt à ouvrir mon propre restaurant. Au début, j’ai cherché dans le centre de Strasbourg, mais cette situation m’a permis de remettre les choses en perspective. J’avais envie de trouver un lieu me permettant de rencontrer toutes mes passions, à savoir le maraîchage, la cuisine, la musique et le tatouage » !

Lire la suite de son histoire ici. 

VOTER POUR ROBIN DORGLER