JULIEN BINZ participe à la semaine gastronomique SO FRENCH SO FOOD à Tel Aviv


JULIEN BINZ participe à la semaine gastronomique  SO FRENCH SO FOOD à Tel Aviv

Du 05 au 10 février 2017, la 5ème édition de SO FRENCH SO FOOD s’est déroulée en Israël, parrainée par Guillaume Gomez le chef de cuisine l’Elysée.

22 chefs Français ont été sélectionnés dont Julien Binz, invité à cuisiner au restaurant DALLAL à Tel Aviv pour réaliser un menu à 4 mains avec Golan Gurfunkel.

Les chefs d'Alsace invités à So French So Food
Les chefs d’Alsace invités à So French So Food

« C’est un honneur d’avoir été choisi pour représenter l’Alsace et sa gastronomie en Israël», souligne le chef du restaurant éponyme à Ammerschwihr, qui vient de décrocher une étoile au guide Michelin.

Organisé conjointement par l’Ambassade de France en Israël, Atout France, business France et l’Agence d’Attractivité d’Alsace, la mission consiste à promouvoir l’attractivité de l’Alsace via son tourisme, ses produits et sa gastronomie à l’étranger.

Gérard Staedel lance l'association "Alsace-Israël" au restaurant DALLAL à Tel Aviv
Gérard Staedel lance l’association “Alsace-Israël” au restaurant DALLAL à Tel Aviv

En marge de la semaine So french So Food, Gérard Staedel, président de l’Union Internationale des Alsaciens à l’étranger est venu annoncer la création en 2016 de l’association “Alsace-Israël”. Mardi 7 février 2017, la première stammtisch officielle a eu lieu au restaurant DALLAL à Tel Aviv où j’officiais.

les chefs d'Alsace avec le président d'Israel et l'Ambassaderu de France en Israel, assis au premier rang
les chefs d’Alsace avec le président d’Israel et l’Ambassadeur de France en Israel, assis au premier rang

«Pendant la semaine, l’accueil fut excellent ! La délégation a été invitée pour la soirée d’ouverture à la Résidence de l’Ambassade de France en Israël et nous avons eu l’honneur de rencontrer le président d’Israël Reuven Rivlin dans son palais à Jérusalem. Je garde un souvenir extraordinaire de la semaine So French So Food, qui se traduit par des échanges culturels en termes d’expériences culinaires.»

Julien Binz avec Andrea Leitersdorf, la propriétaire de DALLAL et Golan Gurfinkel le chef de cuisine de DALLAL
Julien Binz avec Andrea Leitersdorf, la propriétaire de DALLAL et Golan Gurfinkel le chef de cuisine de DALLAL

« Avec Golan Gurfinkel, le chef exécutif du restaurant DALLAL à Tel Aviv, de la villa (qui accueille des événementiels) et de la boulangerie-salon de thé mitoyenne, nous avions une journée pour faire la mise en place avant de proposer ce menu «Alsacien-Israélien» aux clients de son restaurant, appartenant à  Andrea Leitersdorf.

«Golan était à l’écoute, disponible et a tout mis en œuvre pour que tout se passe bien. Formé dans dans des maisons étoilées françaises, chez Marc Meneau à Saint-Père sous Vezelay et chez Antoine Westermann au Buerehiesel à Strasbourg chez qui j’étais 5 années aussi. Immédiatement des liens de personnes et souvenirs communs ont été évoqués. Cette formation solide lui a permis de saisir rapidement la technicité  des recettes, qu’il a traduites et transmises à ses équipes. Nous avons très vite noué une complicité culinaire. J’ai apprécié la bonne énergie régnante, la découverte de produits d’exception comme l’agneau et la qualité des poissons. Mais, souvent il fallait s’adapter aux produits disponibles et des recettes à 4 mains sont improvisées.  Ainsi le damier de sardines/avocat-tomate est devenu un damier de filet de maquereau, l’omble chevalier émulsion au jus de persil, a été remplacé par de la truite, le bar émulsion de lait de coco, le carré d’agneau, houmos chaud et jus au cumin et le crousti-fondant au chocolat-caramel étaient proches des recettes initiales. J’en retiens une belle expérience humaine et transculturelle, en espérant qu’une réciprocité sera organisée en Alsace.»

Avec la délégation Alsace en visite à Jérusalem
Avec la délégation Alsace en visite à Jérusalem

«C’est la 5 édition à laquelle je participe», intervient Golan Gurfinkel. «Et avec Julien, c’était la meilleure expérience. Les clients et la brigade étaient ravis de rencontrer ce chef Alsacien qu’ils suivaient sur les réseaux sociaux. Accueillir un chef Français permet de transmettre un certain savoir-faire. Julien était sérieux dans sa démarche et très bien organisé.  Avant son arrivée, il avait envoyé ses fiches techniques, j’ai pu commander les ingrédients et ensemble nous avons fait la mise en place. Mais, le souvenir le plus marquant, c’est qu’il était en cuisine à DALLAL quand Sandrine est arrivée pour lui annoncer qu’ils venaient de décrocher une étoile au guide Michelin France. Mazel tov ! », s’est exclamé le chef, (ndlr : une interjection hébraïque qui au sens strict se traduit par « Bonne étoile ! »), nous avons immédiatement fêté cette bonne nouvelle, j’étais très heureux pour eux »

Mardi soir à l'hôtel Sheraton à Tel Aviv, on fêtait l'étoile Michelin qui venait d'être annoncée
Mardi soir à l’hôtel Sheraton à Tel Aviv, on fêtait l’étoile Michelin qui venait d’être annoncée avec les chefs Alsaciens et Guillaume Gomez

Nous tenons spécialement à remercier Alexis Albrecht, du restaurant Le Vieux Couvent à Rhinau, qui a accepté au pied levé de me remplacer à la Masterclass que je devais animer jeudi pour 120 participants. Sans lui, impossible d’anticiper notre retour pour participer à la cérémonie du Michelin à Paris. Un grand merci Alexis pour ton aide et ton amitié.

Avec Alexis Albrecht, restaurant au vieux couvent à Rhinau qui m'a remplacé pour la MasterClass
Avec Alexis Albrecht, restaurant au vieux couvent à Rhinau qui m’a remplacé pour la MasterClass

C’est depuis Jérusalem, que Dorit et Fatiha nous ont organisé notre départ pour Paris.

Depuis Jérusalem, nous avons posté cette photo sur notre compte faceBook pour annoncer la bonne nouvelle. Nous avons été surpris et très touchés par les nombreux messages de soutien, (50.000 personnes atteintes par cette photos, 800 j’aime et 90 partages) de félicitations par les chefs, les clients, les amis, faisant de notre aventure et de notre distinction, un partage de bonheur et d’émotions. Un grand merci à tous